• QUI SOMMES-NOUS ?

Blay-Foldex

Créé en 1934, Blay-Foldex est le leader des plans de villes, bien connus sous l’appellation « plan orange ».

500

Références de cartes

Blay-Foldex met à jour régulièrement son patrimoine cartographique sur la base d’informations collectées directement auprès des intervenants locaux et nationaux (mairies, directions départementales de l’Equipement, sociétés d’autoroutes, ministère du tourisme …)

Dès l’origine, Blay-Foldex a édité des cartes publicitaires personnalisées aux couleurs d’entreprises et d’institutionnels.

Blay-Foldex et l’innovation

80 ans d’histoire en quelques dates

Blay-Foldex se revendique comme une structure à taille humaine, indépendante, réactive et volontairement proche de ses clients. C’est cette volonté de proximité qui nous conduit à innover continuellement :

En 1934, René Costard, alors violoniste, décide de se reconvertir dans l’édition cartographique et crée les éditions Foldex. Il adopte un système de pliage spécifique des cartes, les cartes à plis décalés, permettant un repérage facile.
L’entreprise prend son essor et se positionne en concurrent de Michelin déjà présent sur le marché depuis le début du siècle.

A la fin des années 60, lancement d’une gamme courte de cartes régionales. Blay-Foldex réduit la découpe de la France à 15 cartes alors que le marché en propose plus du double.

En 1970, la société change de structure et prend le nom de Recta Foldex.
Restée familiale après le décès de René Costard, l’entreprise poursuit son développement sous la direction de Simone Costard, son épouse.

1976, Blay-Foldex est le premier à intégrer l’index des noms cités à son atlas France Belgique Luxembourg (plus de 100 000 noms).

Dans les années 80, Blay-Foldex est le premier à lancer des cartes murales

Après plus de cinquante ans d’activité, Simone Costard vend Recta Foldex en 1985 au cartographe suisse Kümmerly Frey. Entre 1970 et 1985, le chiffre d’affaires est multiplié par huit.

1993, lancement du premier Atlas de France au format A4, une vraie révolution ! Une nouvelle période de croissance débute avec le rachat des éditions Blay, leader dans l’édition de plans de villes, qui viennent compléter l’offre de cartes routières de Foldex. Les deux sociétés fusionnent en 1993. Recta Foldex devient Blay-Foldex.

1998, Blay-Foldex révolutionne le marché en lançant des cartes et des plans Pocket.

2000, Blay-Foldex est encore le premier à lancer des cartes indéchirables et, en 2002, un atlas plastifié. , Blay-Foldex entre dans le groupe allemand Langenscheidt, éditeur de dictionnaires et détenteur de la licence d’édition pour les publications de tourisme et de langues Berlitz.

2004, Blay-Foldex étend le concept de carte indéchirable à une nouvelle gamme de cartes, les cartes départementales.

2006, lancement du guide touristique « France 1000 sites exceptionnels » alliant informations touristiques et réelle carte routière.

2010, lancement des guides « Paris chic », des plans de Paris version accessoire de sac à main ! et intégration des marques pages dans les atlas permettant en un clin d’œil de retrouver vos itinéraires préférés.

2011, création de la première application mobile « Cartes et Plans »

Un nouveau tournant s’amorce en 2012 lorsque Blay-Foldex entre dans le Groupe Articque, chef de file hexagonal des éditeurs de solutions cartographiques. Cette nouvelle étape permet à Blay-Foldex de négocier le virage du digital. 2012 est également l’année du lancement des applications mobiles de la Collection villePLAN regroupant 52 plans de villes Blay-Foldex.

2015, Blay-Foldex revoit le graphisme de ses cartes pour simplifier la lecture et faciliter le repérage.